Bibliographie

Posté le 22/09/2019 dans Bibliographie.

L’Archipel français  – Naissance d’une nation multiple et divisée.

De Jérôme Fourquet

« …Celui-ci est connu des téléspectateurs français pour ses analyses électorales et sociologiques, en qualité de directeur du département Opinion à l’IFOP (organisme de sondage).

Dans L’Archipel français (Seuil, mars 2019, 384 pages, 22 euros), il montre que la France homogène du dernier millénaire a laissé place à un pays profondément hétérogène, avec déjà un cinquième des naissances dans des familles issues de l’immigration musulmane et africaine. C’est une réalité irrévocable qu’il importe de prendre en considération. Les partis politiques le font-ils ? Ils en sont loin…

C’est la deuxième révélation de Jérôme Fourquet : la fin de l’affrontement droite-gauche par lequel les citoyens de toutes les classes sociales s’efforçaient depuis deux siècles d’apporter une solution aux grands enjeux de l’heure. À cette opposition traditionnelle a succédé une opposition de classe avec un bloc dominant et un bloc protestataire. Le premier, à cheval sur les anciennes droite et gauche, réunit les gagnants de la mondialisation et les bénéficiaires de revenus fixes (comme les retraités) ; le second réunit les perdants de la mondialisation et tous les citoyens qui préfèrent un renforcement des solidarités nationales à une mise en concurrence de tous contre tous… » André Larané.

L’Archipel français, L’auteur fait une fine analyse de la sociologie actuelle de la société française et ce dans toutes ses composantes : politique, économique, culturelle, familiale. Ce pays d’aujourd’hui a changé en tout en quelques décennies. La France à l’heure des « gilets jaunes » n’a plus grand-chose à voir avec cette nation soudée par l’attachement de tous aux valeurs de la République ! Editions du Seuil. Prix 16 euros.

Douane – Une longue histoire à déclarer.

De Dominique Dussol.

A l’occasion des 35 ans du musée national des Douanes, cet ouvrage propose de raconter l’histoire d’un lieu et d’une institution unique en son genre en France. Douane : une longue histoire à déclarer se présente comme un long et passionnant reportage à découvrir, riche en évènements, en surprises ou en anecdotes.

« …Bien que les sonorités plutôt moroses et désenchantées de la terminologie fiscale qui se rapporte à l’administration des douanes – « taxes, impôts, gabelle, droits de douane, saisines » – ne sont pas à priori très engageantes, cette profession que constitue les agents des douanes (composé de 17 000 agents), chargés d’assurer la sécurité et l’intégrité du territoire, de réguler les flux de marchandises, de maîtriser les frontières, est souvent méconnue du citoyen.

La douane intervient, en outre, dans presque tous les secteurs de l’État, qu’il s’agisse des contrôles sanitaires ou des échanges économiques; elle s’interpose dans les grands trafics de marchandises illicites (les stupéfiants, les contrefaçons) ; elle protège le patrimoine culturel national et contribue à la préservation de l’environnement et des espèces naturelles protégées, végétales ou animales. De l’ancienne « Ferme générale » sous l’Ancien Régime, à la « cyberdouane » qui démantèle aujourd’hui les trafics en ligne, l’activité douanière a considérablement évolué en se diversifiant.

Et à Bordeaux : depuis 1984, le musée national des Douanes est installé dans les somptueux bâtiments de la Ferme générale à Bordeaux. Les riches collections de ce musée, rassemblant tableaux, maquettes, uniformes, armes, objets de contrebande et de contrefaçon, ont permis d’illustrer cette histoire évolutive et mouvementée de la douane française… »

Douane, une longue histoire à déclarer de Dominique Dussol, éditions le festin. Prix 12 euros.

Pour en savoir plus sur le Musée National des douanes : site Internet-www.musée-douanes.fr. Le Musée National des douanes est situé dans l’Hôtel des fermes du Roi. Bâtiment emblématique de Bordeaux du XVIIIème siècle. Conçu par l’architecte royal Jacques  Gabriel, il borde la place de la Bourse.

Ouvert tous les jours (sauf le lundi-fermé également les lundis 25 décembre 2019 et  ler janvier 2020). Prix d’entrée : plein tarif : 3 euros- tarif réduit : 1,50 euros.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *