Des idées pour éviter la télé.

Posté le 20/09/2019 dans Des idées pour éviter la télé ....

Septembre.

Bordeaux.

Évènements au Musée d’Aquitaine :

  • Exposition : « La déferlante surf… »
  • L’été se prolonge au Musée d’Aquitaine avec l’exposition qui fait revivre l’histoire du surf, de sa naissance à Hawaï jusqu’aux plages d’Aquitaine. Pièces de collection, documents d’archives, projections «  au-delà de la pratique sportive : découvrez la culture Surf »avec ses aspects culturels, économiques et environnementaux.  En bonus, visites commentées de l’exposition tous les mercredis à 15h et les dimanches à 15h30.
  • Les 21 et 22 septembre – Journées européennes du Patrimoine

Faites vos jeux ! Et, entrez dans les collections du musée pour y retrouver les jeux et les divertissements : courses de chars dans l’Antiquité, dé de divination, bateaux jouets en fer blanc et quilles de 9, laissent entrevoir la diversité des loisirs à travers les âges.

  • Le 27 septembre en collaboration avec l’Office de tourisme de Bordeaux .

Visite pédestre à travers la ville, dans les pas de Michel de Montaigne jusqu’au Musée d’Aquitaine où le cénotaphe du philosophe a été restauré récemment.

 Cadillac

Jusqu’au 29 septembre , exposition au château ducal : « Henri IV, un roi dans l’histoire » –Collections du château de Versailles.

Pour son 7ème partenariat avec le château de Versailles, le Centre des Monuments nationaux, présente une exposition exceptionnelle sur Henri IV.

  • Le château fut édifié à partir de 1599 par le duc d’Epernon, personnage d’exception, simple cadet de Gascogne qui s’éleva jusqu’à devenir un des hommes les plus puissants de son temps au service d’Henri III, puis d’Henri IV et de Louis XIII.
  • La légende «  du bon roi Henri »est évoquée à travers une cinquantaine d’œuvres choisies dans les collections du château de Versailles, dont celles des peintres Frans Pourbus le jeune et Clouet. Elles permettent d’aborder la vie du roi, sa jeunesse, son ascension dans le contexte des guerres de religion et l’évolution de son image à travers les époques .Huiles sur bois du XVIème siècle et sculptures, dont le buste du roi par Barthélémy Tremblay et une réduction de la fameuse statue équestre du Pont Neuf (Paris) du sculpteur François-Frédéric Lemot, sont exposés.

Ouvert tous les jours de 10h à 13h15 –de 14h à 18h.

Droits d’entrée : plein tarif -6euros ; tarif réduit-5 euros ;Billet jumelé avec l’Abbaye de la Sauve-Majeure 5 euros.

A visiter à l’occasion des Journées du patrimoine, tout comme L’Abbaye de la Sauve-Majeure. Chef d’œuvre de l’art roman, édifiée au Moyen-âge, cette abbaye bénédictine ancrée sur un site intemporel, est aussi située sur l’un des chemins de Saint Jacques de Compostelle. Ses ruines considérées comme « les plus romantiques » de l’Aquitaine, présentent  de célèbres chapiteaux et décors sculptés. Elle est l’un des joyaux de ce paysage du cœur de l’Entre-deux-Mers dont les moines bénédictins, en leur temps, ont largement contribué à la prospérité.

 

 

Lugasson- Commune de Frontenac.L’église Sainte Présentine.

Lors de ces prochaines journées du patrimoine …vous pouvez aussi décider de sortir des sentiers battus et de partir à la recherche de quelques petits patrimoines oubliés de ces grandes manifestations. L’Entre-deux-Mers est riche en paysages diversifiés, villages pittoresques, églises romanes et il en est une qui mérite le détour bien que laissée à l’abandon depuis …on ne sait même plus. Il s’agit de la petite église au si joli nom de Sainte Présentine Elle se dresse au milieu de nulle part à Lugasson, commune de Frontenac. Elle est là, en ruine, mais toujours debout, fière avec son fronton roman, protégeant de son ombre quelques tombes du cimetière qui la jouxtait. Debout et émouvante dans sa simplicité.

Une association vient de se créer pour la restaurer, la valoriser et ce sont des Bordelais vivant dans la « grande » métropole, qui se sont mobilisés pour cette noble cause. Il est vrai que le président est Jean-Pierre Xiradakis  grand Maitre aux cuisines « authentiquement du Sud Ouest » de la Tupina  accompagné de son ami et compère Richard Zéboulon photographe aux multiples facettes qui collabore avec Sud Ouest, et de nombreux magazines, participe à l’édition de livres sur sa belle ville de Bordeaux et guides valorisant jardins, paysages, patrimoine  en tandem avec Philippe Prévot.

Donc aller voir Sainte-Présentine, elle vaut le détour, et nous n’en doutons pas vous aurez à cœur de participer à sa renaissance en adhérent à « l’association Sainte Présentine » moyennant la modeste somme de 20 euros pour l’année.

Pour en savoir plus : contacts : Facebook-www.facebook.com/saintepresentine ou :www.saintepresentine.com

Le règlement  de vingt euros peut se faire en ligne, ou par chèque (faire l’objet d’une déduction d’impôts) Bulletin d’adhésion et chèque à faire parvenir à la Mairie de Frontenac, 1 place du 196 mars 1962- 33760.

Pour en savoir plus sur l’histoire : le lecteur pourra aller consulter les archives des Petits Cahiers en consultant le site : www.routefmauriac.org – en haut cliquer sur Cahiers Entre-deux-Mers , puis rechercher dans l’index : n°10L’étrange Saint Jean-Baptiste de Sainte Présentine. J.F Larché – N°41 –Clichés d’une paroisse tranquille : Sainte Présentine en Benauge.J.F.Larché- N°42 – La grande misère de Sainte Présentine, l’église…J.F Larché

Journées du patrimoine (suite)

Portets.

Château Lagueloup…Château Mongenan.

 « …Bien que la Gironde dispose d’un patrimoine viticole important qui avait fait l’objet de la fameuse exposition Châteaux-Bordeaux présentée au Centre Georges Pompidou, rares sont les chais qui sont protégés au titre des Monuments Historiques. Soit qu’ils aient été abusivement modernisés, soit que leur concepteur ne soit pas clairement identifié, soit qu’ils n’aient pas conservé leur matériel vinaire d’origine, ces chais ne répondent pas à la définition du patrimoine historique qui ne peut se départir de l’Histoire, du lieu et de l’étude scientifique. Le Château Lagueloup, 2 et 4 rue de la Liberté à Portets, qui répond d’ailleurs bien abusivement au terme de château comme d’ailleurs la plupart des 11074 propriétés commercialisant leur vin en Gironde, est protégé au titre des Monuments Historiques depuis 2018.

Cet édifice élevé sous Napoléon III au cœur d’un important domaine présente la particularité d’avoir conservé la totalité de son matériel vinaire d’époque en état de marche et de proposer au visiter de découvrir plus de mille objets nécessaires à la culture de la vigne et à l’élaboration du vin à l’époque.

Construit à la demande d’un vigneron portésien, Jean Descacq, qui avait fait une immense fortune en inventant une machine à peler et fendre automatiquement l’osier, le chai de Lagueloup qui couvre 1700 M2 de superficie par niveau, est une spectaculaire usine à vins qui fut imaginée par un grand architecte, ingénieur et urbaniste, Samuel Wolff, né en 1824, qui conçut également l’Aqueduc de Budos qui traverse Portets, et la totalité des captages en eau nécessaires à l’approvisionnement de la ville de Bordeaux, qui seront d’ailleurs ouverts au public également pour ces Journées du Patrimoine .

Au moment du phylloxéra, Jean Descacq avait fait appel à cette sommité pour réaliser le puits artésien du Château Tardieu voisin qui lui appartenait afin d’inonder ses vignes et de les protéger de la maladie… » Florence Mothe.

Régulièrement ouvert aux groupes, le château Lagueloup sera naturellement visitable pour ces Journées du Patrimoine 2019 les 21 et 22 septembre prochains de 14 h à 18 h.

La visite commentée de l’édifice sera assurée de 14 h à 18 h par Monique Dubern, conférencière de l’Association Savoirs et Images en Graves de Montesquieu (entrée 8 € et 15 € si couplage avec le château de Mongenan, gratuit jusqu’à 12 ans).

Les guides-conférenciers du SIGM accueilleront également les visiteurs à Mongenan où graines et boutures seront offertes comme il est de tradition avec visite commentée du musée du XVIII° siècle (costumes de cour, toiles de Beautiran, documents, faïences, herbier de Rousseau, poupées, Temple et objets maçonniques). Mongenan sera ouvert de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h le samedi et le dimanche. Pour en savoir plus : château de Mongenan et Lagueloup : 05 56 67 18 11

 

Beautiran.

Les samedi 21 et dimanche 22 de 10h à 18h.

Exposition de voitures anciennes avec balade œnologique. – et puis aussi deux salles à visiter , consacrées essentiellement l’histoire de l’aviation avec des maquettes géantes en bois, en aluminium,  en lego et pièces d’avion prêtées par la Base aérienne 106 de Mérignac et le Musée de l’hydravion à Biscarosse…En continuant sa visite le visiteur pourra découvrir les multiples transformations de l’Aluminium, une exposition temporaire consacrée à l’histoire de l’aviation…

Par ailleurs  dans la galerie d’art des artistes et artisans feront des démonstrations sur leur savoir-faire…Un Groupe de musiciens « JIM’S Duo » entrainera le public à chanter avec lui des morceaux contemporains et autres…et enfin les Gourmands feront pause gourmande autour de boissons et crêpes maison.

Pour en savoir plus :05.57.97.75.11. Site Internet : www.villamaglya.fr Musée des Techniques : 5, rue de Balambits 33.640.Beautiran.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *