La petite Boutique du Secours Populaire.

Posté le 22/04/2017 dans Les Gens d’ici.

La petite Boutique du Secours Populaire.

secours populaire 03.2017 015

En ce temps “surréaliste” de campagne présidentielle où nombre de Français sont déboussolés entendant plus parler « d’affaires » que de leurs affaires, dans le même temps, 14 millions de citoyens continuent de travailler en silence, sur le terrain, dans tous les territoires et ce bénévolement.

Ils sont membres d’associations diverses et sont sur tous les fronts : social, sportif, culturel, environnemental. Ils s’occupent des démunis, des vieux, des jeunes, des handicapés, des migrants … abordent toutes les questions concernant le logement, l’emploi, l’éducation populaire, l’aménagement du territoire  avec la préservation des paysages, du patrimoine, de la culture etc…maintiennent du lien social et de ce que l’on appelle maintenant du « Vivre ensemble » !

Nombreux sont ceux qui sont de plain pied dans l’économie sociale et solidaire et promeuvent l’éco-responsabilité pour préserver notre capital commun le plus fragile : notre bonne vieille terre !

Ils sont 14 millions de citoyens, de citoyennes, fourmis besogneuses,  à œuvrer (quelquefois depuis des décennies) partout en France. Mais que serait cette France sans leur énergie, leur savoir faire, leur inventivité, leur bienveillance, et leur bénévolat ?

En Entre-deux-Mers, sur les bords de la Garonne les associations sont particulièrement présentes, vivantes  et ce dans tous les domaines.

C’est dan le cadre d’une économie sociale et solidaire qu’est née, il y a près de trois ans, « La Petite Boutique » antenne du Secours Populaire à Paillet et ce à l’instigation de Fabienne Hurmic, par ailleurs également conseillère municipale de cette commune.

Pour comprendre la genèse de cette création, il faut remonter à juillet 2014, où brutalement, suite à un orage cataclysmique le centre bourg de Paillet s’est trouvé sinistré recevant d’une part des tonnes de boue dévalant des coteaux, d’autre part a été envahi par le déluge d’eau d’une inondation majeure occasionnée par la montée brutale des eaux de l’estey de l’Artolie !

Devant l’ampleur des dégâts occasionnés par ce sinistre, il a fallu faire appel à la générosité locale, départementale pour venir en aide d’urgence aux habitants qui avaient tout perdu : équipements ménagers, mobilier, vêtements et affaires personnelles…Cet appel fut entendu au-delà de toutes espérances puisqu’après avoir répondu aux besoins de ces sinistrés il restait, entre autres, un stock composé essentiellement de vêtements et de vaisselle.

C’est alors que Fabienne a proposé à la mairie de se rapprocher du Secours Populaire pour créer une antenne de vente à tout petit prix de ce stock, fonctionnant sur le bénévolat. Accord des élus qui ont proposé un local, l’aide de techniciens municipaux pour fabriquer et installer des étagères ; aide bienvenue aussi de Madame la Députée Martine Faure, qui a donné 1500 euros (provenant de sa réserve parlementaire…comme quoi cette dernière peut aussi servir les bonnes causes !)  qui ont servi à acheter le bois nécessaire aux divers aménagements.

secours populaire 03.2017 004

Depuis maintenant près de trois ans « La Petite Boutique » du Secours Populaire est opérationnelle et fonctionne grâce au travail de 4 bénévoles.

secours populaire 03.2017 021Fabienne coordinatrice, en charge des relations avec la municipalité et le Secours populaire,  de la gestion nécessaire des stocks de vêtements, chaussures, vaisselle, petit électro ménagers, livres, jouets…qui arrivent grâce aux dons réguliers ; mais aussi Véronique, Nathalie, Annie qui tout comme Fabienne, inlassablement trient, classent, plient, rangent, installent les vêtements et objets divers.

Il est à noter que le travail le plus important porte sur les vêtements, en effet leur tri est un travail qui s’effectue en plusieurs temps. :

  1. le tri initial consistant à ne garder que les vêtements en bon état, propres, et à remettre au rebut ce dont « sous prétexte de solidarité » certaines « bonnes âmes » se débarrassent : pièces sales, auréolées de taches, quelquefois déchirées, bref des pièces justes bonnes à rejoindre les fripiers.
  2. Ensuite vient le tri par genres : hommes, femmes, jeunes enfants, adolescents.
  3. Puis dans chacune de ces catégories un tri par âge pour les jeunes enfants, un tri par tailles pour les adultes hommes et femmes.
  4. Enfin le rangement sur les étagères avec deux fois par an, au printemps et à l’automne le  renouvellement complet de la marchandise en adéquation avec les changements de saisons.

Fabienne, Véronique, Nathalie, Annie effectuent sans relâche ce travail de « bénédictin » Complémentaires, chacune avec leur tempérament ; Fabienne hyper active avec toujours un projet d’avance, Véronique calme, sereine et pondérée, Nathalie spontanée, pétulante et organisée, Annie petite souris pleine de bon sens qui a «  l’œil à tout » ! Toutes les quatre accueillent celles et ceux (oui, il y a aussi des « mecs !) qui fréquentent « La Petite Boutique » avec le sourire mais aussi sont à l’écoute pour les conseiller, les aider dans leur choix et elles vous attendent !

secours populaire 03.2017 017

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce ne sont pas obligatoirement les plus « nécessiteux » qui viennent, mais souvent ces rurbains, ou néo-ruraux, adeptes d’une économie « circulaire, qui préfèrent dépenser mieux que plus et qui savent aussi que l’argent dépensé dans «  La Petite Boutique » sera recyclé par le Secours Populaire pour envoyer, par exemple, des enfants de familles démunies en vacances.

secours populaire 03.2017 009

C’est bien aussi pourquoi « La Petite Boutique » est ouverte à tous et toutes et reçoit avec plaisir toute l’année, et plus particulièrement pour cette saison d’été qui s’annonce les vêtements femmes ou hommes (en bon état et propres… naturellement) qui leur seront apportés.

La Petite Boutique du Secours Populaire  Si…Près de chez vous.

Pour y aller : 14 rue Guiraude, 33550 Paillet (au feu à Paillet, local derrière la poste, au ler étage, entrée rue Guiraude)

      Prochaines ouvertures les :

  • Samedi 8 avril 2017 de 16h à 19 – le dimanche 10 avril 2017 de 9h à 12h.
  • Samedi 13 mai 2017 de 16h à 19 h – le dimanche  14 mai 2017 de 9h à 12 h
  • Samedi 10 juin 2017 et 16h à 19 h – le dimanche 11 juin 2017 de 9h à 12 h.
  • Samedi 8 juillet 2017 de 16h à 19h- le dimanche 9 juillet 2017 de 9h à 12h.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *